Notre BLACK FRIDAY continu : Jusqu'à -80% sur toute la boutique !

Rentrer de vacances deviendra plus contraignant dès mi-septembre

La Confédération veut durcir les règles d’entrée en Suisse dès le 20 septembre. Les deux variantes proposées imposeront à toute personne, vaccinée ou non, d’enregistrer son arrivée en ligne.

50pc-rose-violet-vert-jetable-masque-rouge-bouche-masques-anti-poussi-re-masque-personnel-3ply-boucle

«Il ne fait aucun doute que les retours de voyage contribuent à la dynamique de propagation préoccupante du virus». Après un été sans restriction d’entrée en Suisse, le Conseil fédéral a fait son constat. «Les données montrent en outre qu’un nombre élevé des hospitalisations peut être attribué à des personnes qui se sont contaminées dans un autre pays avant de rentrer en Suisse», dit-il. Conséquence: un nouveau tour de vis avant les vacances d’automne.

50-pi-ces-3-couches-bouche-masque-jetable-masques-respirants-personnalis-fleur-sp-ciale-plaid-flocon

Un formulaire pour tous

Deux variantes sont proposées et seront contraignantes pour tout le monde. Une personne qui entre en Suisse, que ce soit en avion, en train, en voiture, en bus, à pied ou à vélo; qu’elle soit vaccinée ou non; et peu importe de quel pays elle revient, devra remplir un formulaire en ligne pour enregistrer son arrivée.

Seules exceptions: les séjours de moins de 24 heures à l’étranger, les frontaliers, les moins de 16 ans, par exemple. Bonne nouvelle: pour les vaccinés et guéris, le formulaire sera l’unique procédure à accomplir.

Un test ou la quarantaine?

Pour les non-vaccinés et non-guéris, Berne se tâte. Ils devront tous présenter un test négatif à l’entrée. Pour la suite, deux options. Variante 1: passer à leurs frais à un nouveau test entre le 4e et le 7e jour après l’arrivée. Variante 2: une quarantaine de dix jours, qui pourra être raccourcie à 7 jours en cas de nouveau test négatif.

«La variante 1 est plus facile à appliquer. Elle entraînera une charge moins importante pour les cantons. Sur le plan épidémiologique, son efficacité est toutefois inférieure à celle de la variante 2», résume le Conseil fédéral. «Il est crucial que le respect des dispositions d’entrée soit contrôlé de manière aussi stricte que possible et que des amendes soient prononcées en cas d’infraction», estime la Confédération.

Amendes de 200 francs prévues

Un canton qui découvrirait qu’une personne n’a pas passé son test entre le 4e et le 7e jour (variante 1) pourrait lui infliger une amende de 200 francs, ou le dénoncer s’il ne se place pas en quarantaine (variante 2). Quant aux douanes, si elles contrôlent une personne qui arrive en Suisse sans test négatif, elles pourront aussi donner une amende d’ordre de 200 francs.

La consultation se termine le 13 septembre. Le Conseil fédéral prendra sa décision lors de sa prochaine séance, vendredi 17, et les nouvelles règles pourraient entrer en vigueur dès lundi 20 septembre.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,