Notre BLACK FRIDAY continu : Jusqu'à -80% sur toute la boutique !

CORONAVIRUS : Séances d’hypnose gratuites pour sortir les jeunes de la crise

Depuis peu, plusieurs thérapeutes prennent en charge gratuitement les jeunes qui souffrent des effets de la pandémie. La fédération suisse des psychologues est sceptique.

6FcoxvHPaLsBn68apag8Yf
10pc-masque-noir-jetable-masque-d-oreille-boucle-coupe-vent-brumeux-brume-pollution-masque-mode-l

Depuis plusieurs années, le nombre d’enfants et d’ados souffrant de maladies psychosomatiques augmente en Suisse. Une situation qui s’est encore accentuée avec la crise du coronavirus. Les services d’urgence et les cliniques psychiatriques sont saturés et parfois il faut attendre plusieurs mois pour avoir un rendez-vous, affirme l’association professionnelle suisse d’hypnothérapie (APSH). Raison pour laquelle les 120 membres de l’APSH ont décidé d’offrir gratuitement leurs services aux jeunes en détresse et ce, dès-à-présent. Dans un communiqué, l’association précise que les thérapeutes offrent trois séances gratuites au maximum.

masque-chirurgical-m-dical-jetable-de-50pcs-masque-facial-d-adultes-belle-fleur-l-gante-imprime

«Nous avons beaucoup de demandes, surtout de familles qui n’ont pas beaucoup de moyens. Ce qui pose problème est le fait que les séances d’hypnothérapie ne soient pas prises en charge par les assurances maladie», précise Roland Wiederkehr, ancien conseiller national et hypnothérapeute. Selon lui, les séances gratuites sont censées empêcher que les jeunes attendent trop longtemps avant d’être pris en charge. «Ils ont besoin d’aide rapidement.» Les personnes concernées peuvent directement prendre contact avec les thérapeutes de leur région.

Une formation trop courte

«L’hypnose est une méthode thérapeutique reconnue», confirme le psychothérapeute zurichois François Gremaud. Il note néanmoins que les gens confondent souvent cette méthode avec ce qu’on voit à la télé ou au cirque: «Dans les faits, l’hypnose thérapeutique est moins sensationnelle que l’on pourrait croire. Elle se compose d’exercices de relaxation profonde censés mener à l’autoréflexion.»

Philippe Thüler, porte-parole de la Fédération suisse des psychologues, se montre néanmoins sceptique: «Nous considérons cette offre comme problématique. Les troubles psychiques doivent uniquement être traités par des psychothérapeutes qualifiés, en possession d’une autorisation cantonale.» Il rappelle que la formation des psychothérapeutes dure plus de dix ans. «Selon le site de l’APSH, une formation de 70 heures, sans connaissances prérequises, suffit pour pouvoir porter le titre d’hypnothérapeute», note-t-il. Pour finir, il estime que les hypnothérapeutes ne sont pas les bonnes personnes de contact pour les gens souffrant de sérieux problèmes psychiques.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,